Les Délices de Tokyo de Naomi Kawase (2015)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La réalisatrice japonaise offre un nouveau film doux et sensible qui débute comme une histoire pour enfants. Sentaro vend dans sa petite cahute des dorayakis, des pâtisseries traditionnelles japonaises aux haricots rouges. Tokue, une dame de 70 ans, propose de l’aider au restaurant, le succès de sa cuisine est immédiat, les clients affluent pour ses petites sucreries…jusqu’au jour où les mains déformées de la vieille dame attire l’attention et les médisances.

Voici un film sur l’exclusion physique et psychologique qu’impose la société. Voici un film sur l’amour qui fait barrage au diktat.

Le jeu d’acteur tout en subtilité, et la mise en scène poétique font de cette fable philosophique une réussite.

Réserver le document

 

Lu 1789 fois