Le train des enfants de Viola ARDONE

Évaluer cet élément
(0 Votes)

1946 la guerre est terminée mais en Italie c’est toujours la misère. Les enfants sont les premiers à souffrir. Souvent affamés, illettrés ils vivotent de petits trafics. Pour les ouvrir à d’autres horizons le parti communiste imagine une opération solidarité entre le Nord et le Sud. 70 000 enfants vont partir par le train rejoindre des familles d’accueil.

Amerigo, petit napolitain de 7 ans, malin, batailleur va bénéficier de ce programme. Pour lui comme pour tous ses copains une vie plus légère se dessine.  Mais peut-on être heureux quand on est écartelé entre deux foyers ?

Un roman enlevé, plein de charme au final tristement mélancolique. 

Réserver le document

Lu 101 fois