Les vilaines de Camilla SOSA VILLADA

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Premier roman fulgurant, sans misérabilisme, sans autocompassion, Les Vilaines raconte la fureur et la fête d’être trans. Ce livre est un conte de fées et de terreur, un portrait d’un groupe de femmes qui auraient voulu devenir reines mais ont souvent fini dans un fossé. Un texte qui nous rappelle que « ce que la nature ne te donne pas, l’enfer te le prête ».

Réserver le document

Lu 127 fois