source wikipédia

Angie Thomas
Naissance
Jackson Mississippi
Nationalité Américaine
Profession
romancière
Autres activités
productrice de cinéma
Formation
Belhaven University (2009)
Distinctions
Coretta Scott King Award (2018)
Auteur

?uvres principales

The Hate U Give

Angie Thomas est une romancière américaine, née en 1988, à Jackson. Elle est connue pour son roman The Hate U Give, publié en 2017, puis adapté au cinéma sous le titre The Hate U Give : La Haine qu'on donne en 2018.

Angie Thomas naît en 1988 à Jackson dans le Mississippi. Sa famille vit dans la petite ville de Georgetown. Angie Thomas est témoin d'une fusillade déclenchée par des trafiquants de drogue dans un parc à l'âge de six ans. Elle fait ses études à la Belhaven University, à Jackson, où elle obtient un diplôme d'écriture créative, en 2009.

Attirée très tôt par la littérature, elle écrit une nouvelle intitulée The Hate U Give en 2009 après la mort d'Oscar Grant, un jeune noir tué par la police. En 2015 elle est secrétaire d'un évêque et en même temps qu'elle travaille elle reprend sa nouvelle pour en faire un roman pour la jeunesse, racontant du point de vue de la témoin l'interpellation à laquelle celle-ci a assisté et la mort du jeune homme. Alors que plusieurs tentatives pour se faire éditer ont été infructueuses, elle soumet son roman à une organisation à but non-lucratif We Need Diverse Books qui récompense son travail et le dote d'un prix. Son roman est ensuite édité par HarperCollins et est classé en tête des ventes par le New York Times dès la première semaine.

Le livre est adapté au cinéma (The Hate U Give : La Haine qu'on donne réalisé par George Tillman Jr.) et Angie Thomas, pour garder le contrôle de son ?uvre en est une coproductrice. Le film reste dans le classement plusieurs semaines d'affilée. En elle publie un deuxième roman, On the Come Up (en), traduit en français en 2020 sous le titre Parée pour percer ? Tu peux pas m'arrêter.

  1. ? « Angie Thomas internationales literaturfestival berlin », internationales literaturfestival berlin,‎ (lire en ligne, consulté le 9 janvier 2018)
  2. ? Pauline Croquet, « Racisme et violences policières racontés aux ados dans « The Hate U Give » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 25 janvier 2020).
  3. ? « Angie Thomas: 2017 National Book Festival », [lire en ligne]
  4. ? Sam Levin, « Officer punched Oscar Grant and lied about facts in 2009 killing, records show », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 25 janvier 2020).
  5. ? (en-GB) Afua Hirsch, « Angie Thomas: the debut novelist who turned racism and police violence into a bestseller », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 11 mai 2019)
  6. ? Lucas Armati, « Angie Thomas : ?J'écris pour les gamins noirs oubliés de la littérature? », sur telerama.fr, (consulté le 11 mai 2019).
  7. ? (en-GB) Susie Mesure, « New YA sensation Angie Thomas: 'Publishing did something pretty terrible. They made the assumption that black kids don't read' », The Daily Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 11 mai 2019)
  8. ? (en) Cristina Arreola, « 'The Hate U Give' Started A Conversation. Angie Thomas Hopes It Continues With Book Two. », sur Bustle (consulté le 29 mars 2019)
  9. ? * Pauline Croquet, « Angie Thomas, romancière : « Je veux être une combinaison de Tupac et J. K. Rowling » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2020).
La suite sur Wikipedia...